mardi 18 septembre 2018



 JEP 2019

L'Ensemble industriel TASE participe tout naturellement une nouvelle fois aux Journées Européennes du Patrimoine  qui auront lieu le 21 et 22 septembre.

Voici notre programme pour ce millésime 2019 qui conjugue visites guidées et expositions rétrospectives au cœur de l'écrin industriel de la TASE.    

                          

Visite guidée Ensemble industriel remarquable TASE
Fleuron du patrimoine industriel de la Métropole, l’ancienne usine de Textile Artificiel du Sud-Est (TASE) fut construite en 1924. L’usine emploiera jusqu’à 3000 salariés chargés de fabriquer 24h/24 et 7j/7 du fil de soie artificielle ou viscose.
Cette usine à l’architecture monumentale ferme ses portes en  1980. L’usine rentre alors dans un processus de déshérence. Elle se détériore au fil du temps. En 2008, la partie Ouest de la TASE est détruite afin de laisser la place au nouveau projet urbain du Carré de Soie. Animé par l’impérieuse nécessité de sauvegarder la mémoire industrielle de Vaulx-en-Velin, des passionnés décident de créer un collectif pour sauvegarder l’usine et empêcher sa destruction.
Après une rude bataille et une très forte mobilisation citoyenne, la façade de l’usine est finalement inscrite au titre des monuments historiques en 2011 et donc protégée de la démolition.
La TASE est aujourd’hui un lieu vivant, en pleine mutation où entreprises privées, associations et programmation artistique coexistent  pour faire de ce site un des nouveaux pôles attractifs de la Métropole.
Cet élégant bâtiment doté d’une histoire emblématique voit, depuis maintenant une dizaine d’années, deux associations s’évertuer à conserver et valoriser les lieux.  Visites guidées, spectacles, expositions, concerts et performances ne sont que peu d’exemples si l’on observe de près le nombre d’actions menées par Silk me Back et Vive la TASE !

Cette visite guidée vous emmènera (re)découvrir des lieux habituellement fermés. Usine TASE (inscrit sur la liste des monuments historiques), atelier, grands bureaux, sheds et Petites Cités vous seront présentés tout au long de la visite. Une halte à la moitié de la visite est prévue au cœur de l’usine TASE pour regarder une interview des BOZI, trois sœurs hongroises réalisée à la fin des années 1990 qui traite de leur combat ouvrier mené à la TASE et de leur condition de travail.   


Samedi 21 septembre
10h-11h30
14h-15h30
16h-17h30

Dimanche 22 septembre
10-11h30
14h-15h30
16h-17h30

Gratuit sur inscription en suivant ce lien : https://www.weezevent.com/visite-guidee-usine-tase




 Projet Molécule
Jules est un photographe Lyonnais et scientifique de formation. Toujours en quête d’expérimentation, il a voulu provoquer une réaction Electro-poétique entres les atomes de la danse, du patrimoine et de la photo.
Cette réaction a permis de synthétiser de belles molécules qui seront exposées sous forme de photos à l’usine TASE. Quoi de plus normal pour une ancienne usine chimique de soie artificielle.
Ce projet n’aurait jamais pu aboutir sans la talentueuse Louison Valette Danseuse au CNSMD de Lyon et chorégraphe d' "Ella Ellas" et ses superbes interprètes. Héloise Larue, Jade Thenier, Océane Crouzier et Eva Aubigny. Et sans la confiance de Maxime Sermet membre de l'association Vive la TASE !

Samedi 21 et dimanche 22
10h-18h





Passage des viscosiers : les viscosiers causent aux passants
Une galerie de portraits du temps des Viscosiers sous les sheds de l’usine TASE. Sélection de photos constituées par les associations MémoireS sur les habitants du quartier de la TASE de 1925 à aujourd’hui. L’exposition rendra compte de la pluralité des origines des résidents du quartier et de la diversité des professions exercées à cette époque. Elle sera également l’occasion d’évoquer une période révolue où l’usine était au centre de la vie économique, sociale, syndicale et religieuse de la ville de Vaulx-en-Velin. Cette exposition sera cette année agrémentée d’une installation sonore qui permettra une mise en contexte des photographies. L’histoire vous sera contée par des anciens travailleurs de l’usine TASE et par des habitants des Petites et Grandes cités ouvrières Gillet. Cette parole a pu être capturée grâce aux associations MémoireS, Jeunesse des Cités TASE et Vive la TASE lors des ateliers de restitution de mémoire organisé de mars à juin 2019. Des vaudais et décinois purent se rencontrer et échanger sur l’histoire de l’ensemble TASE mais aussi sur leur histoire personnelle très représentative de la vie ouvrière de la seconde partie du XXe siècle.  
La parole de ces hommes et femmes fut enregistrée et ce sont eux qui, indirectement, éclaireront cette exposition grâce à leur inestimable témoignage.

« Les viscosiers causent aux passants » va permettre à l’association Vive la TASE de lancer son grand projet pour la période scolaire 2019-2020, celui de créer un audioguide de l’Ensemble industriel remarquable Cusset-TASE avec des enfants, composés d’interviews d’anciens travailleurs ou habitants de la TASE et de créations musicales assistées par ordinateur. Cette exposition sonne les prémices de ce travail au long cours qui aura comme point d’orgue les Journées Européennes du Patrimoine 2020 où nous serons en mesure de vous proposer une expérience audioguidée immersive au cœur de l’histoire de l’Ensemble industriel et de ceux qui l’ont fait vivre.

Samedi 21 et dimanche 22
10h-18h




RÉTROSPECTIVE D’UNE EX-TASE
VINGT ANNÉES DÉFRICHÉES MISES AU CARRÉ.
Une visite guidée d’une heure pour découvrir l’intérieur de l’usine TASE et une seconde heure pour pénétrer dans notre local associatif  au chevet de la Belle Dormante pour profiter d’une visite guidée d’une heure de l’exposition « Ex-TASE » distillée par la présidente de l’association Silk me Back, Isabelle Moulin.     

Cette exposition permettra un retour sur vingt années de mobilisation et d’activisme culturel avec pour camp de base un territoire en friche et désaffecté devenu  le projet urbain, le Carré de Soie.
Ce journal d’une métamorphose sous la forme d’une installation dans les ateliers du Silk me Back et de Vive la Tase ! offre le vaste panorama d’une démarche artistique menée par Isabelle Moulin de l’Ensemble NOAO à cette rétrospective.
Cette démarche n’a eu de cesse de ré-affecter au sens propre et figuré du terme un territoire devenu à présent l’objet d’une nouvelle ruée vers l’Est.

En l’inscrivant dans une problématique plus large de la sauvegarde du patrimoine industriel, de l’histoire des innovations et du textile dont la TASE constitue une étape emblématique, loin de muséifier cet « Ensemble Industriel Remarquable », cette démarche a su bien au contraire le présenter comme un outil actif de la création contemporaine en sachant le conjuguer au futur composé et en l’inscrivant sur les cartes  des Nouvelles Routes de la Soie.

Cette installation s’inscrira ensuite dans le cadre de la programmation en Résonance avec la Biennale d’Art Contemporain.

Samedi 21 septembre
10h-12h
14h-16h
16h-18h

Dimanche 22 septembre
10h-12h
14h-16h
16h-18h

Gratuit sur inscription en suivant ce lien : https://www.weezevent.com/retrospective-dune-ex-tase